Les insomnies et la médecine chinoise

Les insomnies.

Depuis quelques années, je remarque qu’il y a de plus en plus de personnes qui souffrent d’insomnies de tous types.
Même si le but premier de leur consultation n’est pas l’insomnie, celle-ci se retrouve souvent parmi les observations.

Certaines personnes ont du mal à s’endormir, d’autres ont un sommeil hyper-léger, d’autres ont de fréquents réveils nocturnes. Chaque personne a son propre style d’insomnie.

D’après l’association française « FranceInsomnie« , 30 à 40% des gens souffrent d’insomnies à des degrés divers. 10% à des degrés sévères.

Au point de vue Médecine Chinoise

En général

La médecine chinoise s’occupe de l’homme en tant qu’entité physique, énergétique et émotionnelle.
Non seulement en tant qu’un tout vis-à-vis d’elle-même mais également vis-à-vis de l’environnement dans lequel elle évolue.
En ce qui concerne les insomnies, au-delà de la vision pure des théories de la médecine chinoise, il ne faudrait pas passer à côté de facteurs tels que

  • le lieu de vie: maison humide, émissions électro-magnétiques des appareils, analyse géobiologique…
  • les relations interpersonnelles avec l’entourage du sujet: tension dans la famille, au boulot…
  • les traumatismes psychologiques tels que victime d’un vol dans la maison, décès d’un proche pendant son sommeil, etc. Cela est à traiter avec des thérapeutes spécialisés tels que les psychologues.

L’insomnie pouvant être influencée par de nombreux facteurs, cela fait d’elle un déséquilibre pas toujours évident à rétablir.

D’après les théories médicales chinoises

En gros, mais vraiment très gros, on pourrait dire que 2 phénomènes ne se font plus correctement.

  1. l’alternance du yang la journée et du yin la nuit est rompu.
    C’est à dire qu’en temps normal, l’énergie défensive qui circule pendant la journée plutôt à l’extérieur du corps est censée rentrer circuler à l’intérieur du corps pendant la nuit. S’il y a un problème pendant ces alternances, l’énergie reste bloquée dans le méridien du YangQiao, le cycle est perturbé et on peut se retrouver avec des insomnies .
  2. Le Shen (= l’esprit) est censé aussi aller se reposer dans le corps pendant la nuit. Pour cela, il doit s’ancrer dans du Sang énergétique. Si la qualité du Sang laisse à désirer, le Shen ne s’accroche pas et « flotte », ce qui provoque des insomnies.

Avec l’interrogation, la palpation, l’olfaction, la prise des pouls chinois, la consultation de la langue, la palpation des méridiens, le thérapeute va déterminer sur quel tableau pathologique le déséquilibre de la personne se situe.
Les termes des tableaux pathologiques principaux suivants ne sont pas des termes à prendre au sens médical moderne. Quand on parle de Coeur, par exemple, ça ne veut pas dire nécessairement qu’il y a un souci au coeur physique mais bien un souci au niveau énergétique de ce système ou de ce méridien.

  • Vide du Coeur et de la Rate
  • Coeur et Reins ne communiquent pas
  • Vide du Yin du Coeur
  • Vide du Qi de la Vésicule Biliaire
  • Mucosités-Feu
  • Feu du Foie
  • Feu du Coeur
  • Chaleur résiduelle
  • Stagnation d’aliments

Comme on peut le voir, l’insomnie d’une personne n’est pas l’insomnie de son voisin.
ET CA C’EST UN PRINCIPE TRES IMPORTANT EN MEDECINE CHINOISE: ON TRAITE UNE PERSONNE, PAS UNE PATHOLOGIE.

Acupuncture, moxas, pharmacopée

Pour la traiter, le praticien en médecine chinoise aura recours à divers outils.

  • l’acupuncture qui utilise des aiguilles à usage unique
  • le TuiNa, ou massage chinois
  • la pharmacopée, utilisation de plantes et autres produits qui ont fait leurs preuves à travers plusieurs milénaires
  • les saignées qui font partie de l’art de l’acupuncture
  • la diététique chinoise

Tous ces outils ne vont tendre qu’à une chose: rétablir le flux « normal » des énergies à travers tout le corps.

La maladie de l’époque actuelle

Actuellement, tout va très vite, tout va intensément, tout doit se faire à 100%.
Eh bien non, on peut ralentir, faire une pause, ne pas s’infliger soi-même des pressions ingérables.

Mais que fait-on? On court dans tous les sens: au boulot, dans la maison, dans la famille, dans nos loisirs.
Beaucoup de cas d’insomnies que j’ai eu à traiter découlent du processus suivant:

La personne est stressée et fatiguée par son travail qui finit souvent tard. On peut dire qu’elle n’a par exemple plus que 40% d’énergie.
Afin de décompresser et de « retrouver de l’énergie », elle va, au soir, faire du sport intensif, cardio-vasculaire pour se changer les idées.
Mais étant déjà en déficit, cette personne va utiliser et donc perdre encore plus d’énergie à faire son sport intensivement. Imaginons qu’elle descende à présent à 25% d’énergie.

Résultat des courses (c’est le cas de le dire), l’énergie étant très basse,  des déséquilibres s’installent, le Sang devient de faible qualité et le Shen (l’esprit) n’arrive plus à s’ancrer dans le corps. Il flotte et l’insomnie apparaît.

Pourtant, les personnes souffrant de cet état vont dire que malgré des nuits de 3-4 heures, elle se sentent en forme.

Pourquoi?  Eh bien simplement parce que le très peu d’énergie qu’elles ont est agité dans tous le sens et donne l’illusion d’être en forme.

Souvent, au début du traitement, quand les personnes remontent un peu en énergie (pour illustrer, disons qu’elle reviennent vers les 50%), elles disent qu’elles se sentent encore plus fatiguées qu’avant les premières séances. En fait, c’est parce que l’énergie remonte et qu’elle recommence à être mise en circulation normalement que la sensation de « bonne » fatigue apparaît.
Avant, avec très peu d’énergie, le corps n’était qu’excitation et il n’était pas possible de ressentir la fatigue.
Les traitements suivants, vont, au fur et à mesure, résorber cette fatigue jusqu’au moment où l’équilibre de la personne sera rétabli.

Que faire soi-même pour lutter contre l’insomnie?

En premier, on ne « lutte » pas contre une insomnie.
Si on commence déjà par penser à un combat, alors, on va se focaliser sur les résultats (parfois lents) des efforts et des traitements qui vont être mis en place.
Plutôt que de voir ça comme un combat, il vaut mieux voir ça comme le « rétablissement d’un équilibre naturel ».
Il faut remettre son corps et son esprit (et donc son énergie) dans un état d’équilibre et de fonctionnement optimal.

  • Entre une marche en forêt et une succession de sprints à haute intensité, à votre avis, lequel des deux rechargera vos batteries?
  • Entre une activité physique à midi ou une activité physique juste avant d’aller dormir, laquelle sera la plus en phase avec une relaxation pré-nocturne du corps?
  • Entre un repas léger et un repas copieux le soir, lequel laissera votre corps se reposer pendant la nuit?
  • Entre un travail intellectuel intense et une lecture agréable, lequel apaisera votre Shen avant de dormir?

Parfois, ce sont juste quelques habitudes à changer qui peuvent modifier la donne.

Que faire d’autre?

Même si cela peut vous paraître inutile, si vous êtes un(e) fan de boissons glacées, faites le test, pendant 5 ou 6 jours de ne plus en consommer.
Que toutes les boissons que vous boirez soient soit tempérées, soit chaudes (évitez quand même de boire 8 cafés par jour hein ! ). L’eau chaude, pas bouillante, étant la meilleure boisson. Faites ça seulement une semaine et observez comment est votre digestion, comment est votre sommeil et le reste de votre corps et de votre esprit.
Dans le même ordre d’idée, la consommation de sucres est également à restreindre.

En tant qu’auto-massage, vous pouvez vous masser les points « An-Mian » qui se trouvent à la base du crâne derrière les oreilles.
Vous pouvez également faire des rotations des chevilles pendant quelques secondes afin de stimuler 2 points qui font partie de 2 méridiens extraordinaires responsables du passage du yang vers le yin. Ces points sont le « 6 Rein » et le « 62 Vessie ».

Voilà, en espérant que ces quelques explications vous ont permis d’y voir plus clair, je vous souhaite une bonne nuit !

références:

  • cours suivis pendant ces 10 dernières années
  • Zhenjiu JiaYi Jing de HuangFu Mi
  • Troubles psychiques en MC de Philippe Sionneau

    Suggestion de sujet d'article